7 SIGNES RÉVÉLATEURS QUE VOTRE CHAUDIÈRE DOIT ÊTRE REMPLACÉE

Il n’est pas rare que les propriétaires ou les gestionnaires d’installations attendent qu’une chaudière tombe complètement en panne avant de remplacer l’unité.

Pour aggraver les choses, ces types de pannes se produisent lorsqu’il y a un réel besoin de chaleur (par exemple, une journée très froide) et comme la panne est inattendue, il y a rarement des fonds d’urgence alloués pour résoudre le problème.

Devoir soudainement débourser des capitaux imprévus pour remplacer une chaudière avec des dommages évitables n’est pas amusant.

Le premier conseil pour aider les propriétaires à éviter cela est de mettre en place un programme d’ entretien et d’inspection régulier avec un entrepreneur qualifié. la révision chaudière Paris 6 doivent avoir lieu au moins une fois par an

Lors de l’examen, assurez-vous d’inclure les éléments suivants :

  • Assurez-vous que les vannes d’arrêt fonctionnent correctement. Vérifier les fuites d’eau. S’il y a le moindre signe de fuite potentielle, faites effectuer un test de fuite.
  • Vérifier l’intégrité du réfractaire pour s’assurer qu’il protège correctement les parties critiques de la chaudière. Vérifiez s’il y a des pièces cassées ou même des fissures et réparez si nécessaire.
  • Vérifiez le fonctionnement des commandes , des dispositifs de sécurité et des indicateurs, y compris les dispositifs d’arrêt de manque d’eau et les régulateurs, le manomètre, les soupapes de sécurité et la soupape de surpression. Tout ce qui ne fonctionne pas correctement expose la chaudière à des dommages structurels majeurs.
  • Vérifiez votre système d’alimentation en combustible et vos brûleurs, en particulier si vos chaudières utilisent des combustibles liquides. Ils doivent être inspectés et nettoyés. Ne pas le faire entraînera une combustion et un transfert de chaleur inefficaces, entraînant des coûts de carburant plus élevés et un chauffage moins efficace. Dans le même ordre d’idées, il faut nettoyer ou remplacer les filtres à carburant afin de maintenir un débit de carburant efficace, sans quoi des dommages pourraient survenir.
  • Assurez-vous de nettoyer régulièrement les surfaces de transfert de chaleur de la chaudière pour éliminer les accumulations. Dans le cas d’une chaudière au mazout, il peut y avoir des résidus de suie. La suie peut agir comme un isolant qui réduit l’efficacité du transfert de chaleur entre les gaz de combustion et la production de vapeur ou d’eau chaude.

Lors de l’inspection de votre chaudière, n’oubliez pas de rechercher tout signe de corrosion (voir plus), de surchauffe ou d’érosion, ainsi que toute fuite de la chaudière ou de la tuyauterie externe.

Ces éléments peuvent être des signes que la chaudière ne fonctionne pas correctement et doivent être réparés immédiatement.

Si vous avez manqué quelques inspections annuelles régulières, voici sept signes révélateurs qu’il est temps de remplacer votre chaudière :

Âge

Les chaudières à condensation ne sont pas sur le marché depuis longtemps et il est donc difficile de prévoir leur longévité.

Avec un bon entretien, ils devraient durer au moins 15 ans ou plus. Les chaudières  sont livrées avec une garantie non proportionnelle de 10 ans sur l’échangeur de chaleur pour les chaudières commerciales, une garantie non proportionnelle de 12 ans sur l’échangeur de chaleur pour les chaudières résidentielle set garantie de deux ans sur les pièces pour les deux catégories.

Les chaudières en fonte, en revanche, doivent être remplacées si elles fonctionnent depuis plus de 20 ou 30 ans. Certaines de ces chaudières peuvent durer jusqu’à 50 ans ou plus, mais même avec un entretien annuel décent, leur efficacité est bien inférieure à celle des chaudières en fonte d’aujourd’hui.

Souvent, les économies d’énergie réalisées grâce au remplacement d’une nouvelle chaudière suffisent à couvrir pratiquement le coût en un an ou deux.

Dépenses énergétiques

Tenez compte de toute augmentation des dépenses énergétiques. Si les factures d’énergie augmentent lentement, cela peut être dû non seulement à l’âge de la chaudière, mais également à l’augmentation des coûts d’entretien de la chaudière.

Si une chaudière nécessite un entretien constant, le système est probablement devenu moins efficace. Il faut envisager de passer à une unité plus fiable et durable, telle qu’une unité en fonte.

De plus, une unité bruyante peut également être un signe qu’il est temps de procéder à une mise à niveau.
Augmentation de la fréquence des pannes : il s’agit d’un indicateur clair que l’unité doit faire l’objet d’une révision majeure ou d’un remplacement.

Décoloration

Les flammes jaunes sur les brûleurs à gaz et la suie noire sur les chaudières à mazout indiquent que le combustible ne brûle pas correctement et crée du monoxyde de carbone.

Il est fortement recommandé aux propriétaires d’installer des détecteurs de monoxyde de carbone.

Fuites

Une chaudière qui fuit ou nécessite de l’eau d’appoint supplémentaire pourrait approcher de la fin de son cycle de vie.

En remplaçant l’unité existante, le gestionnaire ou le propriétaire du bâtiment peut éviter des inondations coûteuses et des dommages critiques à la chaudière ou à la propriété.

Confort

Si vous constatez que certaines pièces d’un bâtiment sont trop chaudes ou trop froides ou ont des températures variables tout au long de la journée, il est possible que l’appareil et ses commandes ne soient plus efficaces ou que l’installation bénéficie de commandes plus efficaces.

Qualité

De la longévité d’une chaudière à efficacité standard aux économies d’énergie à long terme d’une chaudière à haut rendement, efficaces et de qualité pour toutes les applications.

Même si une chaudière ne tombe pas immédiatement en panne, la mise à niveau vers un système plus récent peut offrir des avantages significatifs.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.